Welcome to F.I.E.L.D.- the First Ismaili Electronic Library and Database. Guests are not required to login during this beta-testing phase

Biographie de Shri Boudh Awtar

BIOGRAPHIE DE BOUDH AWATAR . Ne pas confondre avec Gautama Bouddha, le prince Sidharta.

Après la désobéissance des croyants, l'Imam prend l'aspect de Boudh. Il apparaît sous la forme d'un homme déformé par la lèpre. L'avènement de Shri Boudh marqua la fin du Douapourjoug et le début du Kaljoug. La personnalité de Boudh peut être identifiée à l'Imam Honayd, le père de l'Adam du début de notre cycle, il y a près de 6,000 ans.

Shri Boudh (ou l'Imam Honayd) était le fils de l'Imam Veen Vach Raj et de Kirnawati. Il épousa Harsa Dévi. Il eut un fils qu'il nomma Adam.

Le fait qu'Adam venait de l'Inde, est souvent rapporté dans les traités musulmans. Rappelons que même l'encyclopédie ismaélienne des Ikhwan al-Safa du 10e siècle précise qu' Adam parlait la langue de l'Inde. Il apparaît donc que cette explication est répandue dans le monde ismaélien. Le présent Ginan de Pir Sadardin traite donc du 9e Awatar et précise également que Boudh Awatar parlait le persan . Le Du'a (ou la prière) traditionnel des Ismaéliens, composé par Pir Sadardin donne le nom de l'Imam qui succéda à Shri Boudh comme étant SHISH (appelé SETH dans la Bible), fils d'Adam. L'Ismaélisme reconnaît une multitude d'Adams terrestres, chacun débutant un nouveau cycle. Le dernier Adam quitta l'Inde en compagnie de son père l'Imam Boudh, et de quelques dignitaires pour s'établir au Moyen-Orient au tournant du dernier cycle. Un Farman de l'Imam Sultan Mohammed Shah, publié dans "Kalamé Imamé Mubin" précise qu'à l'époque d'Adam, ils étaient tous des cultivateurs mais ils étaient aussi des anges.

. Cela réfère bien sûr à la migration de la famille d'Adam de l'Inde vers le Moyen-Orient en passant par la Perse.

Ainsi donc, l'Imam Shri Boudh se présenta en lépreux aux cérémonies du Jagan et demanda à manger. Bhim, un des frères Pandaws qui montait la garde, Le prit pour un démon et Lui demanda de s'éloigner de l'endroit sacré où était célébré le Jagan. Shri Boudh expliqua alors que même en célébrant des millions de Jagans, il n'y a aucune récompense car les huit Awatars étant passés, le Véda du Douapourjoug n'avait plus d'autorité. "Venez à Moi qui suis le 9e Awatar" dit-Il, "et pour chaque pas que vous ferez vers Moi avec un coeur pur, Je vous donnerai la récompense de 10 millions de Jagans". Sohodew, un des frères Pandaws qui avait le don de voyance, comprit immédiatement ces paroles divines et les expliqua à ses frères.

Ainsi, les Brahmanes furent dégradés au rang d'animaux . Un événement semblable s'est déjà produit où Dieu transforme tout un peuple en animaux (singes et porcs) - Voir Coran V/65.

et le roi Jujeshstan fut nommé Mukhi pour le salut de 90 millions d'âmes. Shri Boudh rappela que désormais, le nouveau Véda sera l'Athar Véda pendant toute la durée du Kaljoug. Il fut annoncé le vendredi que le Kaljoug débuterait le dimanche suivant. Ce fut un moment pénible. Même les idoles et les lieux de prières furent effrayés d'entrer dans une période où ils deviendraient un objet de vénération et d'idolâtrie pour les hommes.

A la m ort de Shri Boudh (ou l'Imam Honayd), la Lumière Divine passa en Son petit-fils Hazrat Seth (le fils de Boudh étant le prophète Adam de notre cycle), et ainsi de suite en descendance directe jusqu'à Hazrat Ali, la 10e Manifestation (Dasmo Awatar). Nous signalons aux lecteurs intéressés que le "Gawantri" de Pir Sadardin donne des renseignements biographiques sur Boudh Awatar.

Par-delà l'aspect historique ou hiéro-historique, qui nous familiarise avec des événements ayant eu lieu avant l'histoire adamique, ce Granth contient des références exceptionnellement claires de la distinction entre le Bien et le Mal dans le célèbre dialogue entre SHRI BOUDH et BHIM à l'entrée du Jagan. Ce dialogue, quoique faisant partie du traité de Pir Sadardin, a un caractère unique puisqu'il rapporte les paroles de l'Imam. Ce Granth nous donne également des réponses qui s'inscrivent dans la vie moderne. Qui eut pu imaginer que le discours de SHRI BOUDH prononcé il y a des millénaires, puisse résonner encore aujourd'hui à la fin du 20e siècle de l'ère chrétienne dans le coeur des fidèles Ismaéliens!


Back to top